Forum de Davos : des idées à glaner ?

Mis à jour : 25 janv. 2019


© Business Insider

Les faits :

Du 22 au 25 janvier se tient la 49ème session du forum économique mondial de Davos où 3000 leaders mondiaux dans tous les domaines échangent leurs idées. Cette année, les principales personnalités politiques, dirigeants d’entreprises, représentants d’organisations internationales et du monde culturel, discutent du thème suivant : « Mondialisation 4.0 (l’industrie du futur) et construction d'une nouvelle architecture mondiale ».

Deux sujets ressurgissent : les préoccupations climatiques et l’utilisation des données liées au développement technologique.


Mon décryptage :

À l’occasion du forum annuel de Davos a été publié un rapport qui recense les dix principaux risques que près de mille experts jugent comme étant les plus menaçants pour l’économie mondiale. Les risques liés à l’environnement sont les plus cités. Ils apparaissent à la fois comme étant les plus probables (pour 3 risques sur 10) et avec le plus fort impact (pour 4 risques sur 10).


Mardi était également publié le rapport de CDP, une organisation britannique à but non lucratif, qui interroge chaque année plus de 5600 entreprises et 533 villes sur l’impact des changements climatiques. Cette organisation détiendrait la base de données la plus importante sur la performance environnementale des villes et des entreprises.


La lecture de ce rapport apporte de nombreuses informations détaillées sur les conséquences directes du réchauffement climatique sur la vie des entreprises.

Bank of America évoque les risques de défauts des 4% de leurs clients qui ont des prêts sur des habitations dans des zones inondables. Walt Disney craint que la chaleur ne décourage les visiteurs à venir et rester dans ses parcs d’attraction. ATT est préoccupée par les dommages crées par les tempêtes et incendies sur son réseau de télécommunications. En 2017, les réparations liées aux catastrophes naturelles lui ont coûté 627millions de dollars. Coca-Cola se préoccupe des problèmes d’approvisionnement en eau qui pourraient perturber le processus d’embouteillage. Intel partage cette crainte et cite le processus de production des semi-conducteurs très dépendants de l’accès à l’eau.


Mais cela crée aussi des opportunités. Apple rappelle que les « smartphones » peuvent servir de réseaux de communication dans des situations d’urgence (sirène, radio, aide aux premiers secours…). Home Depot vante les mérites de ses équipements d’air conditionné, de ventilateurs et autres équipements de la maison. Merck souligne la nécessité de développer des médicaments et vaccins pour lutter contre les maladies tropicales ou d’origine hydriques.


L’autre sujet majeur évoqué est celui des données et de leur utilisation. Shinzo Abe, premier ministre japonais, en a fait le cœur de son intervention : « Les données numériques vont être le moteur de l’économie mondiale pendant des décennies. » Il a également souligné le rôle crucial de l’innovation dans la gestion des problèmes climatiques.


Le nombre d’objets connectés dans le monde atteint 17 milliards, un chiffre qui devrait doubler d’ici 2025. L’utilisation de ces données révolutionne des pans entiers de nos économies : les transports, les médias, l’énergie, l’industrie, les services financiers, l’agriculture, le commerce, l’éducation, la santé.


Un exemple : l’agriculture. De plus en plus de matériel agricole est équipé de capteurs intelligents capables de tout lire, de la santé des plantes et des besoins en eau de la culture aux niveaux d'azote dans le sol. Les capteurs permettent une modélisation de terrain plus précise, aident à optimiser l'utilisation de l'eau et à éviter les pertes de rendement. Ces systèmes permettent ainsi à la fois d’améliorer l’efficacité des équipements et d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles.


Autre exemple : la santé. L’utilisation des données numériques dans la santé va améliorer la gestion du parcours santé des patients, l’organisation des hôpitaux, la prévention des maladies, le diagnostic, mais aussi les opérations chirurgicales.


Les robots chirurgicaux aident à réaliser des opérations moins invasives, plus précises, qui permettent de réduire le temps de séjour à l’hôpital. Dans la détection des mélanomes, l’utilisation de l’intelligence artificielle s’est avérée plus efficace que les dermatologues. De même, la Food and Drug Administration a autorisé l’intelligence artificielle à formuler un diagnostic pour dépister la rétinopathie diabétique aux États-Unis.



Ma recommandation :

La vitesse avec laquelle les innovations technologiques se transmettent à notre vie quotidienne bouleverse des pans entiers de notre économie. Il faut donc bien analyser la manière dont les entreprises s’adaptent à ce nouvel environnement pour détecter les gagnants et les perdants de cette transformation. Les entreprises qui sauront en profiter verront leur croissance s’accélérer.


C’est notamment le cas dans les domaines des équipements et diagnostics médicaux, des médias, des loisirs, de l’éducation et de la formation, et du commerce. Alors que les livrets d’épargne atteignent un record en France avec un montant de 391,4 milliards d’euros, ce sont autant d’opportunités à saisir pour ses placements.


On peut en effet espérer qu’investir dans ces entreprises permettra d’obtenir à un horizon moyen terme un meilleur rendement que les 0,75% des livrets d’épargne


Il faudrait aussi encourager les fonds de pension européens à augmenter leur participation au financement des start-up: ils n'y consacrent que 0,7% de leurs encours! Un élément repris à Davos par le ministre de l'économie allemande, Peter Altmaier, qui s'est plaint que trois sociétés très innovantes et couronnées de succès ont dû chercher aux Etats-Unis des capitaux pour financer leur croissance: Celonis dans l'analyse des modèles économiques des entreprises; N26, une application bancaire et DeepL dans la traduction.







© 2019 Mes clés pour investir  par Olivia Giscard D'Estaing.  Site réalisé sous Wix par Easy Site Shop

Suivez moi aussi sur

  • Gris Facebook Icône
  • Grey Twitter Icon
  • Grey LinkedIn Icon